À propos de nous

À propos de nous

Soumis par ilias admin le mar 15/12/2020 - 07:23
ipam

Contexte

Depuis 1992, divers processus ont été lancés dans le sillage de la CCNUCC nécessitant l'élaboration de documents précis quantifiant les efforts d'adaptation (Communications nationales pour les pays non visés à l'Annexe I dans la CCNUCC, Programmes d'action nationaux d'adaptation = PANA, Plans nationaux d'adaptation - PAN, Contributions Déterminées au niveau National -CDN).

Des fonds spéciaux ont également été créés pour financer les efforts d'adaptation, comme le Fonds d'adaptation entièrement dédié ou le Fonds vert pour le climat cherchant à financer à terme l'adaptation à parité égale avec la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Pour quantifier de manière satisfaisante les progrès de l'adaptation pour chacun de ces documents, pour évaluer les coûts des besoins d'adaptation ou pour mesurer le succès ou l'échec d'une intervention d'adaptation, des systèmes de suivi et d'évaluation appropriés doivent être conçus, basés sur des métriques d'adaptation fiables.

On estimait qu'avant 2016, l'Adaptation recevait à peine 6% du financement climatique mondial et 17% du financement public climatique, et en plus d’être chiches, ces ressources financières étaient difficiles à mobiliser.
La principale raison invoquée pour justifier cette mobilisation insuffisante des financements résidait dans la difficulté de quantifier l'adaptation, soulignant un manque de consensus concernant les métriques de l'adaptation.

La présidence marocaine de la COP 22 s’est donné comme une priorité de faciliter le financement de l'adaptation, en particulier en Afrique, et dans cette perspective elle a organisé une première conférence internationale sur les métriques de l'adaptation à Skhirate (Maroc) en 2016, qui a été suivie de deux autres conférences dédiées tenues à Beguerir (Maroc) en 2017 et 2018.

Suite à ce cycle de conférences, un atelier international de brainstorming s'est tenu à Salé, au Maroc, le 22 novembre 2019, aboutissant à une lettre de mission appelant à la création d'une plateforme dédiée aux métriques de l'adaptation.

Allez à la section "Événements" pour en savoir plus sur ces conférences passées

ipam

Lancement de l’IPAM

La «Plateforme Internationale pour les Métriques de l'Adaptation» (IPAM) a été lancée en mai & nbsp; 2020, par quatre membres fondateurs, pour répondre à l'appel des participants à l'atelier international tenu le 22 novembre 2019, au Maroc, sur le thème des métriques de l'adaptation. Cette réunion était la dernière d'une série de quatre rencontres internationales sur les métriques d'adaptation, organisées sous l'impulsion de la présidence marocaine de la CoP22, de 2016 à 2019 au Maroc. Ces réunions ont rassemblé une communauté internationale d’experts de divers secteurs économiques, d'organisations internationales, de la société civile, de donateurs bilatéraux et multilatéraux, d'institutions de recherche et de développement et d'agences du système des Nations Unies.

Les membres fondateurs de l'IPAM sont: La Fondation Initiative AAA, le Conseil Africain de la Recherche Scientifique et de l'Innovation, La Fondation Higher Ground, et le Centre Basque pour le Changement Climatique.  Un Cinquième membre fondateur, l' Université Mohammed VI Polytechnics, a rejoint l'IPAM en octobre 2020
L'IPAM vise à devenir une plateforme internationale de référence à travers les échelles et les secteurs, et à co-développer des métriques et des outils allant au-delà de l'état de l'art actuel de la technique pour répondre aux besoins d'adaptation émergents. L'IPAM cherche également à créer des synergies entre ses membres pour affiner et faire progresser les concepts dans les domaines de la science, de la gouvernance, de la gestion, du suivi et de l'évaluation des projets, de la communication, du renforcement des capacités et du financement climatique.

Gouvernance IPAM

Le Secrétariat de l'IPAM est hébergé par la Fondation Initiative AAA, qui soutient la mise en œuvre des activités de l'IPAM, coordonne et facilite la communication entre ses membres.

Toutes les décisions de l’IPAM sont régies par un comité de pilotage, qui est l’organe de haut niveau qui fournit l'orientation stratégique et les priorités pour atteindre les objectifs de l’IPAM. Il est composé de représentants élus des membres institutionnels . Au cours de la première année de l'IPAM, un comité de pilotage intérimaire est en place, composé des membres fondateurs de l'IPAM.


Toute entité juridique, c'est-à-dire les représentant des organisations régionales ou internationales, des institutions de recherche ou de développement, des bailleurs de fonds et sponsors, des banques, des entités publiques ou privées pourraient être invitées en tant qu'observateur aux réunions du comité de pilotage après accord.

A la date de création de l’IPAM, le président par intérim est issu de la Higher Ground Foundation, et le comité de pilotage par intérim est articulé en quatre comités thématiques

ipam

 

L'initiative pour l’adaptation de l'agriculture africaine au changement climatique (Initiative AAA) a été lancée lors de la COP22 avec l'objectif de contribuer à la sécurité alimentaire en Afrique dans le contexte du changement climatique. & nbsp; Par mandat de l'Union africaine, elle est chargée & nbsp; de coordonner la mise en œuvre de la réponse agricole de l'Afrique au changement climatique.

ipam



Le Conseil africain de la recherche scientifique et de l'innovation (ASRIC) a été créé en tant qu'organe consultatif technique spécialisé auprès de l'Union africaine. L’ASRIC promeut la recherche scientifique et l’innovation afin de relever les défis du développement socio-économique de l’Afrique. Il mobilise également l'excellence de la recherche africaine, fournit une plate-forme de dialogue entre les scientifiques africains et sert de voix à la communauté scientifique dans la construction et le maintien du lien continental entre la recherche et l'innovation. 

hge



La Higher Ground Foundation (HGF) est une initiative visant à encourager des pratiques et des investissements d’adaptation au climat transparents et efficaces en résonance avec les objectifs de développement durable de l’ONU. & nbsp; Elle créé, gère et promeut les méthodologies du cadre standard de crédit de réduction de la vulnérabilité climatique (VRC ™), les enregistrements de projets et de la délivrance de certificats.

bc3

 

Le Centre Basque pour le Changement Climatique (BC3) est un Centre de Recherche d'excellence basé au Pays Basque (Espagne). Créée en 2008, la mission de BC3 est de favoriser stratégiquement la coproduction de connaissances pertinentes pour la prise de décision en intégrant les dimensions environnementale, socio-économique et éthique du changement climatique.

 

 

about

L'IPAM est constituée de membres institutionnels et membres associés.
L'IPAM est en quête de la participation d’autres institutions et experts
et se développera en intégrant de nouveaux membres.